Ajouté le: 10 Janvier 2013 L'heure: 15:14

Le mystère de la Sainte Trinité

Théophanie – 6 janvier

St Nikolaï Velimirovic – Prologue d’Ochrid

« Car il y en a trois au ciel qui rendent témoignage ; le Père, le Verbe et le Saint Esprit : et ceux‑ci sont trois. Et il y en trois qui rendent témoignage sur terre ; l’esprit, et l’eau, et le sang : et ceux‑là sont ensemble »

(I Jean 5 : 7‑8)

Le mystère de la Sainte Trinité

Quand nous lisons les Saintes Ecritures, nous devons être éveillés au sens de chaque mot. Lors d’une lecture hâtive, par exemple, l’œil ne saisira pas la distinction que l’Evangéliste fait entre la trinité céleste et la terrestre. Au sujet de la Trinité céleste il dit : « et ceux‑ci sont un » ; mais au sujet de la terrestre il dit : « et ceux‑là sont ensemble ». Il y a une énorme différence entre être un et être ensemble. Le Père, le Fils et le Saint Esprit sont un, cependant que l’esprit, l’eau et le sang sont seulement ensemble, mais ne sont pas un. Même des ennemis peuvent être ensemble, mais ne sont pas un. Tous les hommes sur terre sont ensemble, mais ne sont pas un. L’eau et le sang édifient le corps, mais l’esprit est l’esprit. « Car la chair fait la guerre à l’esprit, et l’esprit à la chair » (Gal. 5 : 17), ainsi ne sont‑ils pas un, bien qu’ils soient ensemble. Quand un homme meurt, cette association est rompue, l’eau et le sang vont d’un côté et l’esprit de l’autre. Cependant, la Divine Trinité au ciel n’est pas simplement ensemble, mais est une.

Mais il y a une trinité dans le ciel intérieur de l’homme, qui ne doit pas seulement devenir une association mais une unité, afin qu’il puisse être béni à la fois dans ce monde et dans celui à venir ; c’est l’unité de l’esprit, du cœur et de la volonté. Lorsque ces trois ne sont qu’une association, l’homme est en guerre avec ces trois parties de lui‑même et la Trinité céleste. Quand, cependant, ces trois commencent à s’unir, quand l’une n’est pas dominante et l’autre subordonnée, à ce moment‑là l’homme est rempli de la paix qui surpasse toute intelligence (Phil. 4 :7), tout propos, toute explication, toute crainte et toute douleur. Alors le petit ciel à l’intérieur de l’homme commence à être grand comme le ciel de Dieu, et l’image et la ressemblance de Dieu commencent à devenir claires en lui.

O Dieu Trinitaire, aide‑nous à saisir un peu de la ressemblance de ceux qui Te ressemblent.

A Toi soient la gloire et la louange à jamais. Amen.

trad. de la version de M. Maria, A. Monney

Le mystère de la Sainte Trinité

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger