Ajouté le: 8 Mai 2010 L'heure: 15:14

Rencontre de L’archimandrite Syméon de Maldon avec le père Théophile de Sâmbăta de Sus (IV)

Rencontre de L’archimandrite Syméon de Maldon avec le père Théophile de Sâmbăta de Sus (IV)

Question : Saint Silouane est-il connu en Roumanie ?

Père Théophile : Il est connu en Roumanie. On a traduit certains de ses écrits. Il est connu par certains orthodoxes. J’ai cependant un doute au sujet d’une phrase que j’ai lue chez saint Silouane et que je ne comprends pas bien. Peut-être pouvez-vous m’éclairer à ce sujet. Vous souvenez-vous du conseil que saint Silouane a reçu : « Tiens ton esprit en enfer et ne désespère pas ! » Je ne comprends pas cette expression. Pour moi, ce n’est pas logique. Je dirais plutôt : « Tiens ton esprit au paradis et ne désespère pas ! » Si saint Silouane a reçu ce conseil, c’était pour lui. Jamais je n’ai pu comprendre ce conseil, et je le connais depuis plus de vingt ans.

Archimandrite Syméon : Il y a plusieurs aspects. Premièrement, toute la vie chrétienne est basée sur des contradictions logiques, donc ce conseil, qui n’est pas logique, n’est pas moins logique que l’Unité et la Trinité de Dieu. Deuxièmement, cet événement est arrivé dans un moment  de désespoir de la vie du Starets, car il était en lutte avec les démons. À ce moment-là, il s’adresse au Christ en lui disant : « Tu vois, je veux te prier avec un cœur pur et les démons m’en empêchent ». À cela il reçoit la réponse suivante : « les orgueilleux ont toujours à lutter contre les démons ». Alors, demande-t-il, comment puis-je guérir de cet orgueil ? Et il reçoit cette réponse : « Tiens ton esprit en enfer, mais ne désespère pas ».

Père Théophile : Ce que je ne comprends pas, c’est l’injonction : « Tiens ton esprit en enfer ».

Archimandrite Syméon : C’est l’extrême retranchement du repentir. Il y a plusieurs degrés de  considération du repentir.

Père Théophile : Pour moi, le repentir se pratique dans la joie.

Archimandrite Syméon : Le Starets a dit : « J’ai commencé à faire ce que le Seigneur m’a dit et j’ai reçu le salut ». C’est avant tout un conseil ascétique, sur la ligne du repentir poussé à son extrême limite. Le Père Sophrony a toujours précisé que ce conseil était adressé au Starets Silouane en particulier. Ce conseil, dans son caractère extrême, n’est pas adressé à tout le monde.

Père Théophile : Dans le Paterikon, Abba Pimène dit que si l’homme est en enfer, le Christ est à ses côtés. Je ne comprends pas cela.

Peinture : diacre Nicolae BălanArchimandrite Syméon : Le Père Sophrony met cet épisode de la vie de saint Silouane en parallèle avec l’histoire de la visite de saint Antoine au cordonnier d’Alexandrie. Envoyé par un ange, saint Antoine va voir le cordonnier pour lui demander comment il vit. Le cordonnier lui répond qu’il ne fait rien de spécial et lui dit : « Je travaille et je donne un tiers de mes biens aux pauvres, un tiers à l’Église et le troisième, je le garde pour moi » Alors…

Père Théophile : Je ne comprends pas cela ; je crois que Dieu nous sourit et que nous devons aussi sourire à Dieu.

Question : Pour certaines personnes, la phrase « Tiens ton esprit en enfer et ne désespère pas » est une grande consolation.

Archimandrite Syméon : Il y a dans cette phrase un peu la même contradiction qu’entre le Vendredi Saint et Pâques.

Père Théophile : Dans ce cas-là, ce sont deux événements qui se passent successivement et si Jésus-Christ a voulu se sacrifier pour le monde, nous rendons grâce. Jésus-Christ a dit : « Je vais vous voir à nouveau et vous allez vous réjouir et votre joie ne sera prise par personne ». Je suis pour la joie, pas pour une joie artificielle, mais pour une vie qui mène à la joie. Je pense que nous devons voir Dieu avec les yeux du fils prodigue, comme un père qui va au-devant de son fils pour le prendre dans ses bras. Dans cet accueil du père envers le fils, il n’y a rien d’étudié,  il n’y a pas de psychologie : il ne pense pas « on va voir ce que fait celui-là », c’est son cœur qui lui dicte son action. C’est de cette conception que je tire ma joie et que je suis heureux de vivre.

Rencontre de L’archimandrite Syméon de Maldon avec le père Théophile de Sâmbăta de Sus (IV)

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger