Ajouté le: 7 Septembre 2012 L'heure: 15:14

The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore

The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore

Chers enfants,
beaucoup d’amateurs de films d’animation ont été surpris peut‑être par la décision de l’Académie Américaine du Film de remettre l’Oscar en 2011 à un court‑métrage qui n’est pas produit par la géniale équipe de Pixar. The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore des réalisateurs William Joyce et Brandon Oldenburg de la compagnie de production Moonbot Studios a ému et produit une forte impression sur les journalistes de spécialité et le public large, qui l’on accueilli de longs commentaires enthousiastes. C’est un film muet, très expressif, charmant, qui a un petit air rétro et naïf, avec une animation impeccable d’un point de vue technique et artistique.

Après qu’un ouragan eut dévasté sa ville natale, Morris arrive dans une vieille maison pleine de livres, qui prennent vie et interagissent, répandant le bonheur au sein de la communauté frappée par la catastrophe naturelle. Morris reste des années de suite le responsable de ce trésor de sagesse.

Les enfants, les parents et les grands‑parents qui se rendent à la villa transformée en une sorte de bibliothèque pour emprunter des livres sont dessinés en noir et blanc avant de prendre en main les tomes magiques, et après avoir été animés par la passion ils sont peints en couleurs. Par conséquent, le message du court métrage est tout à fait clair: l’homme devient plus heureux et plus riche du point de vue spirituel grâce à la culture qu’il accumule par la lecture.

Inspiré par l’amour pour les livres, The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmoree est une belle exhortation artistique à une activité pleine de sagesse – le plaisir du livre.

Le saviez‑vous :

Le livre le plus grand du monde

Est « L’Atlas Klencke » ; il faut six personnes pour le soulever. Pour l’ouvrir, il faut encore deux personnes, car l’exemplaire mesure 1,75 mètre de haut et 1,90 mètre de large. Ce livre inhabituel était un cadeau du commerçant néerlandais Yohannes Klencke au roi Charles Second, après la ré‑intronisation de celui‑ci à la tête du royaume d’Angleterre, en 1660.

Le livre le plus petit du monde

Semble être une version de l’histoire « Le Caméléon », par Antoine Tchékov. Il mesure moins d’un millimètre carré et inclut trois illustrations manuelles en couleurs.

Un autre livre de dimensions minuscules est un volume publié par Die Gestalten et n’a que 2,4 x 2,6 mm. Le célèbre imprimeur allemand Joshua Reichert a créé un alphabet spécial pour ce mini‑livre ABC avec des peintures, produit dans la ville traditionnelle du livre, la ville de

Leipzig. Il était placé dans une petite boîte en bois, où il y avait aussi une loupe. Ce livre est considéré comme l’un des plus petits au monde.

Pour l’imprimer, il a fallu d’abord créer tous les outils nécessaires à l’imprimerie en miniature.

The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger