Ajouté le: 10 Août 2011 L'heure: 15:14

Parole de l'Evêque Timothée (juillet - août 2011)

Parole de l'Evêque Timothée (juillet - août 2011)

Ces trois dernières années nous entendons de plus en plus parler de la crise économique qui a saisi le monde entier et qui, d’une manière ou d’une autre, a touché chacun d’entre nous. Si nous regardons la situation d’un point de vue spirituel, nous devons comprendre cet état de crise comme un signe, comme un message de la part de Dieu – par lequel Dieu veut nous faire savoir que nous sommes sortis de la voie droite.

La crise est due au fait que nous vivons nous‑mêmes une crise spirituelle. L’être humain se tourne de plus en plus vers ces divinités étrangères qui sont les plaisirs de ce monde: il oublie Dieu ou même il nie Dieu. L’être humain est aveuglé par sa propre personne ; ainsi aveuglé spirituellement, il considère qu’il est lui‑même un dieu. L’être humain ne s’enrichit plus en Dieu: au contraire, il s’appauvrit en s’enrichissant par des infamies qui offensent toute loi et toute créature.

Voici ce que nous lisons dans l’Ancien Testament, au livre de la Genèse, avant le déluge: « Dieu a cherché sur la terre et voici qu’elle était corrompue, car toute chair avait dévié de sa voie sur la terre » (Gn 6, 12).

Comme elle est importante, la voie que nous suivons!

Le philosophe roumain Petre Tutea parle de deux voies que l’être humain peut suivre – la voie du Seigneur et la voie de l’être humain: « celle de l’être humain est fréquentée par la philosophie, la science et la technique, mais sur la voie de Dieu, l’être humain est accompagné par la prière ». La prière est celle qui nous enseigne et nous montre la Voie. Et, en trouvant la voie, nous trouvons la vérité, la vérité qui nous rend pleinement libres et vivants. « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie », nous dit le Seigneur. Pour cette raison l’issue de sortie de la crise, c’est de se rapprocher de Dieu; elle n’est pas sur les voies proposées par les systèmes politiques ou économiques. Ces voies n’ont jamais conduit l’être humain à la stabilité et au bonheur qu’il cherche, parce que le véritable bonheur apartient à ceux « qui craignent le Seigneur et qui marchent dans ses voies » (Ps 127, 1).

Mais quelle est la voie de Dieu ?

« La voie de Dieu est la croix de chaque jour », nous enseigne saint Isaac le Syrien, « car c’est une grande chose que de se préparer à souffrir avec l’espérance en Dieu ». « Or l’espérance ne rougit pas, parce que l’amour de Dieu s’est répandu dans nos cœurs par le Saint‑Esprit qui nous a été donné » (Rm 5, 5)

† Timothée,
Evêque Orthodoxe Roumain de l’Espagne et du Portugal

Parole de l'Evêque Timothée (juillet - août 2011)

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger