Ajouté le: 7 Mars 2011 L'heure: 15:14

Le mariage avant mariage

Le mariage avant mariage

Les rencontres avec le père Marc-Antoine Costa de Beauregard sont inoubliables, elles ont quelque chose de spécial et restent ancrées dans nos cœurs. C’est ce qui s’est passé le samedi 12 février 2011, à la Cathédrale Métropolitaine de Paris, où le Père nous a parlé du mariage, vu, non pas comme une institution ou une obligation sociale (une cellule de la société), mais comme une vocation, un appel à l’accomplissement dans la liberté, de manière créatrice. Jésus Christ Lui-même, nous a rappelé le père Marc-Antoine, ne nous présente pas le mariage comme cellule de la société. Mais Il nous parle d’amour et Il bénit le mariage, étant présent aux noces de Cana en Galilée, où Il accomplit, d’ailleurs, son premier miracle.

Chacun d’entre nous se demande, à un certain moment de sa vie, si la personne envers laquelle il/elle a des sentiments d’amour est bien l’élu(e). Comment être certain qu’il s’agit de la bonne personne pour accomplir ensemble le but de notre vie et du mariage – le salut, la sainteté? Comment savoir si nos sentiments d’amour perdureront et s’il ne s’agit pas seulement de quelque chose de passager, qui s’éteindra avec le temps? Nous avons reçu de la part du père Marc-Antoine des réponses simples, avec des exemples inspirés souvent de sa propre vie.

Le premier pas qu’un jeune devrait faire pour choisir la bonne personne est de prier Dieu et de demander aussi aux prêtres de l’Église de prier pour lui. Il est donc important de supplier Dieu pour qu’Il illumine notre esprit et notre cœur, pour qu’Il nous délivre « du mensonge, de la méchanceté, de la luxure », comme il est écrit dans la prière pour le mariage. Et la même prière de continuer: « que je ne sois pas trompé par la beauté passagère, mais que je cherche surtout la beauté spirituelle; que je ne sois pas aveuglé par l’amour passionné, ni envahi par les passions et les désirs charnels ».

Le deuxième pas important à faire est de confesser à notre père spirituel les sentiments que nous avons pour celui ou celle avec qui nous souhaitons nous marier. Le père spirituel peut nous aider à discerner nos sentiments, à mieux comprendre si ces sentiments sont basés seulement sur l’attraction physique ou bien sur l’essentiel, si nous sommes ou pas au stade de voir dans l’autre une personne, l’image du Christ. Le mystère de l’amour de l’homme commence au moment où nous regardons l’autre sans le désir de le posséder et le père spirituel peut nous aider à prendre la bonne décision, à condition d’être sincère et de nous laisser guider.

Troisièmement, nous savons que nous avons choisi la bonne personne lorsque le fait de vivre toute sa vie avec l’autre devient une évidence, lorsqu’il n’y a pas (plus) du « parce que... ». L’orientation vers le mariage vient naturellement pour ceux qui s’aiment vraiment, prient et se laissent guider dans leur choix par un père spirituel. De même, il faut apprendre à aimer. Comment ? En apprenant à dire « toi » au lieu de « moi », selon le modèle de la Sainte Trinité. Ainsi, les deux partenaires arrivent à dire « nous » et, à partir de là, faire des projets ensemble. L’obéissance, le fait de retrancher sa propre volonté, est très important aussi, car seulement de cette façon l’humilité et la bonne entente peuvent s’installer au sein du couple. En même temps, dire « pardon » à l’autre pour les petites choses de tous les jours est essentiel, car ces petites choses peuvent « tuer » et nous tuons peu à peu notre propre âme si nous n’apprenons pas à demander pardon.

Le père Marc-Antoine a abordé également le sujet des relations intimes entre les partenaires avant le mariage, en soulignant que ce type de relations ne devrait pas être accepté sous la pression de l’autre partenaire. Aimer l’autre signifie justement le respecter en tant que personne et attendre la bénédiction du mariage par l’Église. Le vrai amour se manifeste aussi par cette ascèse de la patience, de l’abstinence.

Le mariage est un miracle dans le monde d’aujourd’hui, peut-être le plus grand miracle des relations humaines: deux êtres deviennent un, par amour. C’est pourquoi il est tellement important de bien se préparer pour ce mystère et de prier pour trouver la bonne personne avec qui vivre ce grand don de Dieu qu’est la vie. Nous vivons dans un monde où tout semble être séparation, scission, mais par le mystère du mariage un homme et une femme, parce qu’ils s’aiment, deviennent un. Le mariage est le lieu où la scission prend fin et la vie en union commence; le mariage est l’image de la vie éternelle.

La conférence du père Marc-Antoine a été suivie d’une agape, préparée par les participants au concours de gâteaux proposé par les organisateurs. Pour la joie apportée à tous et pour leurs efforts, tous les participants ont reçu des prix pour leurs excellents gâteaux. C’est ainsi que, tard le soir, la rencontre avec le père Marc-Antoine s’est terminée, rencontre pour laquelle nous rendons grâce au Seigneur.

Cristina Săvulescu et Andrei Stănease

Le mariage avant mariage

Les dernières Nouvelles
mises-à-jour deux fois par semaine

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Publication de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Le site internet www.apostolia.eu est financé par le gouvernement roumain, par le Departement pour les roumains à l'étranger